forumxm.com Index du Forum forumxm.com
Xm-forum
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Chronique d'un départ annoncé. [en suspend!]

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forumxm.com Index du Forum -> Histoires et récits divers
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Sagres
duc
duc


Inscrit le: 30 Mar 2007
Messages: 1794
Thème: xm-jdr (983)
Localisation: Entre Ciel et Terre, les mains sanglante
écu: 95

MessagePosté le: 08 Nov 1:30    Sujet du message: Chronique d'un départ annoncé. [en suspend!] Répondre en citant

Première partie : Premiers doutes.



Par une nuit noire, une lune rouge et une brume épaisse, tout comme ses autres compagnons, Sagres forgeron de son état fut forcé à l'exil. En effet la terre des zhoms venait de se faire envahir par cet ennemi bien connu, cette race qu’on qualifie de mi zhoms mi démons… On pourrait presque les plaindre s’il n’avait pas cette force de frappe. Ils ne sont peut être pas nombreux mais ça en serait presque à admirer s’il n’était pas par la force des choses des ennemis du royaume. Cette pleine lune rendait les scènes de batailles si épique, si spectaculaire et la mort des malheureux si froide. Comment pleurer nos morts sans terre pour les enterrer, comment leur rendre hommage ?!

Ainsi, pour l’un de ses premiers doutes, Sagres vit qu’il était inefficace dans la défense de la cité. Pourquoi d’autres savairnt rester stoïques face au danger alors que le forgeron fut pris de panique à la vue des plus anciens Béonides. Cet exil forcé servira finalement à acquérir suffisamment de technique et de maîtrise de soit afin de pallier à son manque de confiance et de tenter de reprendre cette cité aux Béonides.

Seulement voila, ceux-ci ne se laissèrent point prendre au dépourvu et usèrent de sortilèges et de maléfices sans compter les précieux équipements en leur possession. Leur défense resta impénétrable de nombreuses nuits, de telle sorte que les zhoms en perdaient presque tout espoir. L’un deux aussi vaillant soit-il que bon diplomate, Messire Gnondpom récupéra aux mains de l’ennemie l’instrument de leur défaite. Il est bien dommage pour certain de recourir à de tel extrémité pour vaincre mais l’adversaire ne nous laissa pas le choix. Dès lors sous l’impulsion du meneur d’hommes du moment, Gnondpom organisa une offensive avec les forces vive du moment à laquelle le forgeron ne put se joindre. Coincé par une quête auquel il ne voyait presque pas le bout. Vu l’étendu des dégâts tout autour de la cité, il apparut qu’une grande bataille fit rage pendant ce temps et que ces béonides furent expulsés.

Cependant, l’ombre d’un homme ne désira pas rentrer dans cette cité dévastée, pillée et souillée par la présence de ces créatures putrides et non chalentes. Contrairement à la liesse générale et au banquet organisé le soir même en l’honneur des héros de la bataille, Sagres préféra rester loin et partir méditer sur son avenir.
'A quoi bon rester dans cette cité, personne n’a besoin de mes services, je suis incapable de défendre et je ne suis que trop peu présent lors des attaques' pensa t-il.

Plus les jours passèrent et plus une rage folle envahissait cet homme, quasiment devenu l’ombre de lui-même. Une colère l’aveuglait à tel point qu’il en voulait aussi aux zhoms d’être celui qu’il été devenu : un forgeron aussi utile qu’un cavalier sans monture. Il se rendait bien compte que cette haine et cette colère étaient injustifiées mais il ne pouvait s’en empêcher. Plus il forgeait pour oublier ses doutes et plus ses doutes redoublaient d’intensité, Les armes du forgeron profitaient aux ennemis et non aux zhoms. 'Comment se peut-il que d’autres races acceptèrent autant ses armes et que son peuple non.'
_________________
Sagres
Ange Obscure
The Ultimate Opportunist[


Dernière édition par Sagres le 30 Oct 3:35; édité 2 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Sagres
duc
duc


Inscrit le: 30 Mar 2007
Messages: 1794
Thème: xm-jdr (983)
Localisation: Entre Ciel et Terre, les mains sanglante
écu: 95

MessagePosté le: 09 Nov 2:40    Sujet du message: Répondre en citant

Deuxième partie : Mal-être



« La race des zhoms !? C’est un tel honneur que d’appartenir à ce peuple. »
Peuple altruiste et généreux. Ce devrait être le bonheur pour tous et pourtant, Sagres ne pouvait se résoudre à partager ce sentiment de bien être que partageaient ses amis. Ce que ressentait l’humble forgeron n’était que colère. Une colère si avide que les proches du forgeron ne le reconnaitraient pas, dûe en parti à son inutilité apparente alors que d’autres luttaient pour la pérennité de la cité en s'attelant aux taches diplomatiques, aux rendements des temples, à l'approvisionnement des caisses régulièrement et tant d'autres choses. Le sentiment de honte de n’être qu’observateur, la haine d’être impuissant, la peur de ne trouver place parmi ses semblables, … et le fait de se dire zhoms.

Dès lors, l’ombre erra sans but, délaissant ainsi un atelier ayant perdu âme et conscience, des amis restant sans nouvelles pendant bien des lunes. Bien décidé à se battre pour garder le reste des valeurs qui lui restait. Son cœur était en sang, son esprit embrumé et son âme brulée. Le zhom ne pensait plus du tout aux affaires courantes de son peuple, laissant les affaires diplomatiques à qui de droit. Il n’était concentré que sur ses actions au jour le jour. Il ne comptait plus le nombre de fois où il faillit périr sous les coups de béonides, de démons ou de centaures.

Sagres acquerra plus d’expérience durant ses escapades en plein air que toute sa vie au sein de sa cité. Cet exil n’était donc pas inutile mais il lui fallait revenir en ville. Certains auraient du mal à reconnaitre le forgeron qui n’arborait mêmes plus les armoiries traditionnelles de son peuple. Car déjà des démons tentèrent de l’inciter à trahir sa race afin de venir grossir leurs rangs. Qu’il verrai la lumière lui promirent-ils. Peut être que ces suppôts avaient finalement posé les germes d’un grand changement en Sagres ?!
_________________
Sagres
Ange Obscure
The Ultimate Opportunist[
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Sagres
duc
duc


Inscrit le: 30 Mar 2007
Messages: 1794
Thème: xm-jdr (983)
Localisation: Entre Ciel et Terre, les mains sanglante
écu: 95

MessagePosté le: 17 Déc 0:09    Sujet du message: Répondre en citant

Troisième partie : influences extérieurs.


Avant de rentrer, Sagres fit la rencontre d’un être remarquablement étrange… En effet, le corps de cet être semblait être décomposé. L'exécrable odeur qui émanait de lui ne pouvait tromper l'habile forgeron, selon ayant définitivement conclu qu'il avait à faire à quelqu'un dont l'hygiène laissait à douter. L'être, ou l'homme, tendit une main hors du tissu déchiré qui masquait son corps. La main, si l'on pouvait considérer que s'en était encore une, était composé de bout de chair reposé sur quelques maigres os dont la couleur âcre ne laissait aucun doute quand à l'état de son propriétaire. Mort-vivant. A moins qu'il ne soit atteint par l'une des plus horribles maladies qu'il puisse exister, le cadavre ambulant devait sans doute sortir d'une tombe, et ce il y a plusieurs centaines d'années. La carcasse retira d'un geste nonchalant sa capuche et découvrant se qui restait de son visage. Rongé par les insectes, le temps et les maladies, le mort-vivant avait l'air d'un squelette enveloppé d'un tissu de peau qui se déchirait à chaque mouvement, laissant couler pus, salive, sucs ou insectes dans un petit craquement malsain. Nombre de légende circule à son sujet mais le fait de l’avoir croisé à maintes reprises Sagres savait qu’il ne fallait pas se fier à son apparence. Cet être avait un nom : Sakrag.
Il savait que la créature ne lui ferait aucun mal si on ne lui est pas hostile. Il le sait car Sagres le connaissait bien. Autrefois, il fut son apprenti. C’est en côtoyant cet ancien forgeron que Sagres fit ses premières armes en tant qu’artisan. Le nhom était par ailleurs assidu aux enseignements de son maître. Sagres endurai mille tourments tout au long de son apprentissage mais ne regrettait rien. Car c’est sur ces bases qu’il continu à forger.

- Luch’ misérable conserve ! Toujours prisonnier de ton armure ? Que fais-tu ici ? Tu n’es pas le bienvenu et par ta présence tu empestes mon domaine.
Sagres, non surpris par ses paroles méprisante lui répondit :
- ‘Soir mon ancien maître, toujours aussi sarcastique ! Je ne fais rien et d’ailleurs je m’en vais. Que sais tu sur le fais que je ne sois pas le bienvenu ? *Jetant son heaume et son armure aux pieds du démon* Voila ce que j’en fais de ma prison de fer. Je ne sais si mon avenir passe encore par la destiné des zhoms et je haie ma situation au sein de leur organisation. Je ne suis qu’un pion inutile parmi les autres… Et si ma présence t’insupportes alors passe ton chemin je ne suis rien pour toi.
- Silence! Stupide et fragile conserve. Tes états d’âmes ne me regardes pas et je men contre fou royalement. Si tu n’en peux plus d’être zhom alors pourquoi tu les quittes pas ? Pendant ton enseignement, je t’ai bien conseillé de les fuir. Non ? Alors qu’est ce que tu me prends la tête pour des conneries… Rejoins nous enfin si t’en es capable.
Et là, le cadavre ambulant se mit tellement à rire qu’il failli en perdre sa mâchoire.

"Humpf" grommela Sakrag avant de partir en ignorant si sa réflexion touchera son ancien apprenti … ou pas. En effet celui-ci été marqué par ses mots cru mais non sans fondement. Mais au moment de partir à la croisé d’un chemin, un autre démon fit son apparition… De petite taille celui-ci, il ressemblait à une petite peluche que les enfants aimaient manipuler. Il portait des marques de tortures et de coups divers, il ne pouvait s’agir que de Bloodfaust. Il se mit en travers du chemin du forgeron et l’interpela.
- Hey toi là. La chose laide à la peau rose. Que voulais-tu à Sakrag ?! Ne répond pas je le sais j’ai tout entendu. Je t’avertis de suite que si tu pense un seul instant que tu serais le bien venu parmi nous tu te fourre le doigt dans euh… le nez ou autre chose. Si tu viens parmi nous je m’en irai ailleurs. Je ne supporterai pas ta présence parmi nous. Pouah Sakrag aurait du te faire souffrir mille tourments.
Et la chose disparue dans une étrange explosion de fumée mystique.

Le forgeron en avait assez, il lui fallait prendre un raccourci magique pour retourner directement en sa cité. Il ne voulait plus rencontrer personne avant d’avoir repris quelques affaires en son établissement, sa forge. Il réuni ce qu’il connaissait sur ses connaissances sur les runes et grava quelques mots runique sur diverse pierres disposées en cercle. Un portail se créa à la formule prononcé par Sagres. Ce portail l’amena directement devant un monolithe, il en profita pour rejoindre un autre plan par son intermédiaire. Il ne s’arrêta que pour chasser en cette terre du milieu et territoire contesté par toute race. Epuisé, le nhom se reposa à l’ombre d’un pommier et remarqua quelque noisettes à ses cotés.
_________________
Sagres
Ange Obscure
The Ultimate Opportunist[
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forumxm.com Index du Forum -> Histoires et récits divers Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com