forumxm.com Index du Forum forumxm.com
Xm-forum
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

De par les mondes...

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forumxm.com Index du Forum -> Histoires et récits divers
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
meconnu
comte
comte


Inscrit le: 23 Avr 2005
Messages: 8713
Thème: xm-jdr (984)
Localisation: with the nowhereman, in the nowhereland
écu: 109

MessagePosté le: 03 Jan 10:47    Sujet du message: De par les mondes... Répondre en citant

î noè celf cylfan enni...
Le çøurånts des ïdëës µë þørtë...

î engrïn gûr maethor gardh naa ennan...
Lë möñdë dës guerriers åü cöeür dë fër serå µöñ büt...

(hrp : je voulais voir comment ça donnait en Sildarin ^^ )


L'ermite partit le lendemain, ses pas les menèrent au monde originel des humains...

La porte débouchait dans une petite caverne, on était assez proche de l'ancienne capitale de l'empire humain, là les dernières armées humaines avaient tenu tête aux démons pour donner à ceux qu'ils aimaient le temps de fuir vers le monde d'Iksem...

L'ermite s'assit au sortir de la caverne et se mit à méditer... La magie ne s'était pas reconstituée, comme à son premier voyage ici les fleuves du mana étaient désespérément secs, rien ne pouvait vivre ici.

Il sortit une pierre de mana, appuyant son front dessus il laissa son esprit s'envoler comme le lui avait apprit un moine venu d'un monde appelé drenaï...
(note : il s'agit d'un hommage posthume à David Gemmell )


Rien, pas le moindre insecte, le moindre oiseau... il pouvait explorer les ruines sans crainte de mauvaises rencontres...

Il savait ou devait se trouver le palais, il n'en restait pas pierre sur pierre, les démons connaissaient leur boulot...repérant une pierre gravée l'ermite repris sa pierre de mana et la posant sur la pierre sonda sa mémoire, Il vit la magnificence de cette ville à son apogée, les charriots des marchands et les colonnes de guerriers qui s'y croisaient, parfois le cortège d'un dieu... En choisissant de vivre parmi leurs créatures les dieux humains avaient faits de ce monde une cible de choix pour les démons, aujourd'hui de ce panthéon glorieux il ne restait que Thor pour guider son peuple...

Une pierre du fronton du palais ne pouvait suffire... il fallait une de la salle du trône, entendre les hommes d'antan parler et connaitre leur nature.

Celle-ci lui révéla la vision d'une salle magnifique, assez haute pour que les dieux s'y tiennent debout, leurs trônes étaient disposés en demi-cercle autour de celui de Thor derrière chacun se tenait une estrade pour leurs vassaux...

De nombreuses scènes s'offrir à la contemplation de Méconnu, il connaissait mieux les humains maintenant, et pourquoi Gaïa avait offert l'asile à Thor et aux survivants... Mais il fallait autre-chose...

Ce fut au temple que l'ermite trouva son bonheur, dans les archives saccagées un livre immense était enfoui, lui seul gardait encore l'odeur du Mana...
Citation:


De Loki, seigneur élémentaliste, maître du feu et de la terre [...] Nous avons été choisis par le conseil pour refaçonner ce monde, nos créatures seront braves et porteront notre savoir dans les siècles...


Exactement ce que les Mages cherchaient, savoir comment la dernière prise de pouvoir avait eu lieu, une chance que les démons n'aient pas détruits ce livre, par égard pour Loki certainement, ne les avaient-ils pas aidés en trahissant les humains...

Méconnu pouvait quitter le monde des humains, il savait ce que Gaïa avait trouvé en eux, ils représentaient un gros morceaux de l'équilibre d'Iksem...

Et puisque l'on parlait d'équilibre, il fallait à présent s'intéresser à ceux qu'ils avaient amenés derrière eux... les démons...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
meconnu
comte
comte


Inscrit le: 23 Avr 2005
Messages: 8713
Thème: xm-jdr (984)
Localisation: with the nowhereman, in the nowhereland
écu: 109

MessagePosté le: 24 Jan 18:27    Sujet du message: Répondre en citant

Le voyage n'est pas toujours aisé... on à fermé très tôt tout les passages vers le monde natal des démons, d'ailleurs peut de gens connaissent encore sont emplacement, heureusement certains pouvaient aider l'Ermite...

créer un nouveau passage fut le plus compliqué, ne pouvant risquer de détruire le bar en ouvrant un passage au fond d'un océan Méconnu dut créer un nouveau monde depuis un accès non utilisé du couloir, et de là chercher à jeter un portail de mana vers le monde des démons...

Il n'est pas chose aisée que de créer, le mana est par nature instable et destructeur... mais Méconnu ne souhaitait pas devenir une divinité, donc il n'était pas besoin de créer quoi que ce soit d'élaboré...
juste de quoi faire un repère...
et de quoi accéder au portail...
bon s'arranger pour que l'armageddon de cet embryon d'univers ne se produise qu'après son passage... rien de bien compliqué... sauf que... plouf...trempé et recouvert d'une boue verdâtre...
bon c'est pas un océan c'est déjà ça mais il soit y'avoir une rivière derrière...

avec tout ça Méconnu avait perdu son gnome qui orbitait sagement en maugréant et en pestant autour de la plate forme... le rattraper avec sa fourche ne lui pris qu'un instant... "attention à mes yeux iconoclaste, démiurge, va nu pied, sapajou, austrabéopithèque"

bon une minute plus tard Méconnu était de l'autre côté du portail...

Il suffisait maintenant de s'assurer que les démons avaient bien définitivement quittés ce monde et entreprendre les recherches...

L'Ermite gagna un sommet rocheux alentour pour contempler le paysage...
Sa première impression fut que les rougets c'étaient surpassés ici, le mana semblait totalement inexistant, et évidemment, ce monde était comme mort... pas de danger que certains démons se soient attardés, ils avaient dû abandonner ce monde définitivement...

Juste le temps d'ouvrir un passage vers le couloir, et il se mit en route, enfin... après avoir trébuché, s'être relevé, avoir récupéré son gnome qui s'était allé choir dans un trou, cherché où la fourche avait pu finir sa course, et s'être épousseté...

bon plus qu'a chercher une ville abandonnée ou quelque chose d'approchant...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
meconnu
comte
comte


Inscrit le: 23 Avr 2005
Messages: 8713
Thème: xm-jdr (984)
Localisation: with the nowhereman, in the nowhereland
écu: 109

MessagePosté le: 28 Fév 11:42    Sujet du message: Répondre en citant

En parcourant le monde dévasté qui avait donné le jour aux démons Méconnu fut ébranlé par son atmosphère si particulière, si différente de celle du monde des hommes.

Ce dernier était empreint d'une grande tristesse, d'un abandon et d'une ruine sans pareille, on y ressentait le désespoir des combattants, on y entendait presque, perdu dans les brumes du mana, les cris des femmes et des enfants...

Ici, sur cette terre dont il ignorait jusqu'au nom, la grandeur ne s'était pas tarie, la vie n'était pas revenue mais il semblait que c'était volontaire, ce monde entier attendait quelque chose, c'était une bête tapie, qui savait que le chasseur partit plus tôt allait revenir, les démons ne pouvaient être qualifiés d'enfants de ce monde, ils étaient des adversaires, le genre d'adversaires que l'ont chérit car il nous pousse à l'amélioration, mais que l'on hésiterait pas a faire disparaitre...

Ce monde était démon, chaque pierre, chaque souffle d'air le criait, il était impitoyable, fort, l'ermite le sentait comme un défi, il était comme toisé par ce gigantesque désert que l'on sentait agité, ce monde serait bientôt prêt à recevoir à nouveau les démons, il avait leur puissance et leur noirceur, leur courage et leur turpitude, mais ici, ces idées semblaient tellement proches, ici la terre sussurait des mots des menaces et des promesses de pouvoir...

Le gnome regardait bizarrement l'ermite, son esprit malléable en communion avec la terre devait souffrir de cette ambition magnifique malsaine et maladive... Le gnome voulu bouger mais s'aperçut qu'un bouclier l'en empêchait, Il se mit à crier indistinctement mais la fourche le cloua au sol, les lames passant autour de son cou, Méconnu se pencha et lui parla à l'oreille...

-Le pouvoir qui t'a façonné tire directement sa source d'ici, ton créateur et ses semblables cherchent ce monde par instinct depuis des années, mais ils restent toujours liés à lui...Tu les sens n'est-ce-pas ? Tu sens qu'ici tu pourrait être plus fort, plus rapide, tu n'aurait plus besoin de moi... Mais je sens ton esprit en moi, tu ne peut me surprendre, et moi, je n'ai jamais eu besoin de toi, tu n'est qu'un bouffon et je te conseille de rester amusant aussi longtemps que tu voudras vivre...

La voix calme de l'être à la peau bleue, comme les promesses qui y étaient dissimulées paralysèrent le gnome qui ne put qu'acquiescer... Les deux silhouettes reprirent leur chemin. Au loin se dressait une tour sombre...


Quand ils furent au pied de celle-ci ils ne purent s'empêcher de retenir leur souffle... La noblesse du Mal se tenait devant eux... Les démons ont un esprit de machines, et tout pour eux est utilisé, Pour l'ermite qui méprisait la gloire pour elle-même ceci était clair, mais ici cela prenait une autre dimension. On sentait ici une âme si nette, toute manifestation de puissance n'avait d'autre but que de menacer, tout accueil devait avilir et rabaisser l'hôte, lui montrer sa bassesse, le dominer...

Il entra... se doutant de ce qu'il devait chercher il délaissa les étages centraux, le centre nerveux devait être au sommet, et les autres choses importantes en sous-sol, les démons sont des êtres sensés, ils savent d'où ils sont issus et où ils veulent aller... le reste n'a que peu d'importance...

En haut de la tour se tenait une grande salle, magnifique, oppressante, sobre et claire... Mais elle était vide, au sous-sol les forges, des plans abandonnées, peu d'archives, sans importances...

La seule chose qu'il restait à faire pour terminer l'étude ici était d'y demeurer et d'y méditer, l'ermite aménagea la tour, y battit des portails pour retourner au couloir et vers les mondes déjà visités...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
meconnu
comte
comte


Inscrit le: 23 Avr 2005
Messages: 8713
Thème: xm-jdr (984)
Localisation: with the nowhereman, in the nowhereland
écu: 109

MessagePosté le: 28 Fév 23:46    Sujet du message: Répondre en citant

Les mois suivants furent chargés, l'ermite à la peau bleue partait vers un monde pour l'explorer y chercher tous points communs éventuels avec les plans d'Iksem et en analyser la structure du mana...

Il revenait régulièrement à cette ancienne tour démone qui était devenue sa demeure...Il avait installé au sommet une salle d'archives ou il notait ses observations et étudiait les écrits glanés sur la magie dimensionnelle...

Il passait aussi de longues heures sur le vieux siège au sommet, près d'une cheminée, d'où il avait vu sur l'ensemble de la plaine qui l'entourait...

Là tirant sur sa pipe il réfléchissait à son projet... Il se demandaient pourquoi les mages voulaient tant qu'il participe à la renaissance, ils devaient se douter que au vues de son passé il ne pourrait pas trahir Gaïa et qu'il cherchait déjà à détourner leurs plans...

Il fallait cependant faire quelque chose, lors de la renaissance le déferlement de magie anéantirait les anciens dieux, les mondes sans mages pour les refaçonner seraient détruits...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
meconnu
comte
comte


Inscrit le: 23 Avr 2005
Messages: 8713
Thème: xm-jdr (984)
Localisation: with the nowhereman, in the nowhereland
écu: 109

MessagePosté le: 02 Mar 20:58    Sujet du message: Répondre en citant

Méconnu ne goutait rien tant que la solitude, Les choses étaient si différentes ici, sans la guerre.

Jamais encore il n'avait pu gouter un tel calme, ici il était plus dans son élément que jamais encore, même au plus profond des forêts centaures, même au sein de la montagne, toujours les échos de la guerre, de ses compagnons et ses camardes venaient le distraire...

Etrangement rien ne lui manquait, il pensait parfois avec amusement au reflet qu'il avait laissé pour le remplacer, il avait eu peu de temps pour le modeler... déjà que certains trouvaient qu'il était assez renfermé... cet espèce de spectre ne tiendrait pas l'illusion longtemps...

Quoiqu'il en soit plus le temps passait et moins les images de ses amis et de ses adversaires passaient dans son esprit, il méditait, lisait les vielles archives récupérées dans des mondes divers, et étudiait... Quelle facilité dans ce monde si réceptif à la magie, il lui semblait que le monde lui parlait, l'enseignait, lui montrait la voie et le conseillait.

Il s'endormait couramment sur ce fauteuil, encore un vieux livre près de lui, il faisait alors des rêves étranges...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
meconnu
comte
comte


Inscrit le: 23 Avr 2005
Messages: 8713
Thème: xm-jdr (984)
Localisation: with the nowhereman, in the nowhereland
écu: 109

MessagePosté le: 02 Mar 22:00    Sujet du message: Répondre en citant

La première fois qu'il s'était retrouvé sur ce pic il avait cru à un piège, la dernière chose dont il se souvenait c'était sa tête qui dodelinait sur le bois chaud... si chaud... si doux...

Et là ce pic, il avait à peine la place de tenir debout, la roche s'enfonçait dans une couche nuageuse d'une couleur mouvante... sans doute cette octarine dont parlait tellement le plus étrange du groupe de mages qu'il avait rencontré... un certain grincevent ou rinceval...

Une voix lui parlait à l'oreille, dans son esprit embrumé il savait que c'était à nouveau ce monde tel qu'il croyait l'entendre toute la journée... Elle ne formait pas de mots, mais il la comprenait, elle parlait avec lui comme autrefois il le faisait avec ses loups, voilà qui ne lui plaisait pas...

Une voix le héla et il se retourna, découvrant une passerelle légère au dessus de l'abime, il la franchit, marchant assez longtemps pour arriver sur une sorte de doigt rocheux qui pointait le pic duquel il arrivait, il y avait là un être, incontestablement un démon semblait-il...

L'ermite commença à incanter mais l'être leva la main...

- ñ'auras pas bësöiñ de ca !
-Ce lañgagë, çømµëñt þöuvëz-vous... Cessëz !

-Impulsif mon jeune ami, il m'a pourtant semblé que ce langage était celui que vous affectionnez...
-Il représente des... des choses... que j'ai perdu... et que je ne peut pas retrouver... Qui êtes vous démon ?
-Démon ? oui si vous voulez... c'est ainsi que se représentait mon dernier interlocuteur... Je suis, ce que tu semble appeler sous le nom de "Gaïa"
-Non, c'est impossible... J'ai trahi, je ne peut... eh mais vous lisez dans mon esprit...

L'autre ce mis à rire...

-Oui, je ne sais rien encore de ceux de ton espèce, toi non plus d'ailleurs, mais celle que tu appelle Gaïa a à la fois très bien et très mal choisi cette enveloppe et l'esprit à y introduire... Je ne suis pas celui-celle que tu as trahi... Mais j'exerce ici la même fonction, tu comprendras donc que ce sur quoi tu travailles puisse m'inquiéter...

-Je ne sais pas si je participerai à leur folie, ça ne m'apporte rien à moi, à quoi bon remplacer Gaïa à la tête de ce monde de fous toujours à ce battre... Ceux que tu nous a envoyés n'y sont pas pour rien d'ailleurs...

-Etre un Dieu ne t'apporterai rien ?

-Ces gens étaient déjà pesants quand j'étais au milieu d'eux, même si certains... non ! je ne veut pas pouvoir y attacher du prix...

-Ahahah... j'ai déjà eu cette conversation tu sais...

-Avec qui ?

-Moi-même... Il y a quelque chose dans cet univers, ce qui a rendu les démons si parfaits et instables, il attire certains et en fait fuir d'autres... toi tu devais venir et rester, comme moi il y a longtemps...

-Vous voulez dire que je vais vous remplacer ? recréer les démons ? pourquoi ferais-je une chose pareille...

-Je ne sais pas, tu es différent malgré tout, ta double nature peut nous permettre beaucoup...

-Nous ?
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
meconnu
comte
comte


Inscrit le: 23 Avr 2005
Messages: 8713
Thème: xm-jdr (984)
Localisation: with the nowhereman, in the nowhereland
écu: 109

MessagePosté le: 02 Avr 17:30    Sujet du message: Répondre en citant

Le réveil fut brumeux, de ce rêve il ne subsistait aucain détail,que des souvenirs flous, des impressions, une grande crainte et des questions diffuses...

Pendant plusieurs jours l'Ermite évita la pièce haute, continuant à travailler... Cependant les questions se fesaient plus pressantes, moins précises, des choses semblaient lui revenir en mémoire qu'il n'avait jamais vécues...

Inquiet il décida de guérir le mal par le mal, et un soir, il remonta, ne s'assit pas tout d'abord, carressa le métal et le bois chaud du fauteuil, nourrit la cheminée, et sortit sur le petit chemin de ronde, respirer l'air étrange de se monde, le pouvoir était là, tapi, la peur aussi, tout semblait si facile...

il retourna dans la pièce et s'assit sur le sol, face à ce siège, si simple et si majestueux, cherchant à en deviner les symboles, puis se levant il s'assit enfin dessus, et attendit le sommeil...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
meconnu
comte
comte


Inscrit le: 23 Avr 2005
Messages: 8713
Thème: xm-jdr (984)
Localisation: with the nowhereman, in the nowhereland
écu: 109

MessagePosté le: 12 Avr 15:13    Sujet du message: Répondre en citant

Les souvenirs de sa dernière expérience lui revinrent, il se trouvait dans un endroit assez différent, une grande plaine...

Un seul arbre, mort, venait rompre la morne étendue, se retournant, il aperçu le démon a quelques pas de lui et se dirigea vers sa haute et sombre silhouette.

-Tu est donc revenu ?
-il me semblait que je manquais quelque chose, je n'ai peut-être pas bien considéré votre offre... En fait je suis surtout intrigué par votre histoire...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
meconnu
comte
comte


Inscrit le: 23 Avr 2005
Messages: 8713
Thème: xm-jdr (984)
Localisation: with the nowhereman, in the nowhereland
écu: 109

MessagePosté le: 12 Avr 15:36    Sujet du message: Répondre en citant

L'être raconta donc son histoire.

Jeune mage sémillant, il avait abandonné son apprentissage pour parcourir les mondes, sa soif de puissance l'avait amené dans des lieux ou ne vivaient que des peuplades primitives, dont il avait facilement abusé, se faisant passer pour une divinité.

Le temps s'écoulant ceci l'avait lassé, et il avait repris ses pérégrinations, finissant par attirer l'attention d'un groupe de mages, qui l'avaient conviés à la renaissance, trouvant ce monde, il s'en était fait mettre, lors du changement, il avait créé les démons selon son gout, forts, retors, sans scrupules.

il les voulait parfait et c'est ce qui l'avait perdu, il n'avait pu les contrôler et avait du les forcer a quitter son monde pour ne pas être détruits, et si c'est dernier avaient encore progressé depuis, il n'était plus qu'un dieu sans personne pour l'adorer, les plus grands démons, tels Diablo, l'avaient défiés et tenu en echec, lui avaient volé des secrets qui les rendaient quasi-divins...

Ce récit fut très instructif pour le jeune ermite, une mise en garde intéressante... mais des questions subsistaient.

Il resta plusieurs semaines sans reprendre ses études, rendant visite à cette pitoyable divinité, apprenant avec lui. se renforçant et affermissant sa volonté... le monde des démons lui insufflant la détermination et la volonté qui les rendaient si exceptionnels.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
meconnu
comte
comte


Inscrit le: 23 Avr 2005
Messages: 8713
Thème: xm-jdr (984)
Localisation: with the nowhereman, in the nowhereland
écu: 109

MessagePosté le: 12 Avr 17:03    Sujet du message: Répondre en citant

Sa quasi-disparition finit par inquiéter les magiciens du couloir, et l'un d'eux, un jeune rat de bibliothèque, peut-être le valet d'un des vieux maitres qu'il avait pu croiser, vint un jour aux renseignements.

Mal a l'aise dans l'atmosphère sombre et austère de la tour, le jeune étudiant fut accueilli par le gnome qui errait dans les couloirs, celui-ci le mena vers le sommet.

Au moment ou ils arrivèrent dans la pièce supérieure, l'ermite s'éveillait justement d'un de ses songes, il dévisagea longuement le nouvel arrivant...

-Tes maitres ne savent ils pas que la patience est une vertu ?
-En fait de vertu c'est plutôt la foi qui commence à leur faire défaut...

-Quelle tristesse... mais je doit vous confier, qu'ils ont raison... moi au contraire, je commence a voir plus clair et avoir toute confiance à l'avenir, je dois même dire, que je trouve votre aide inutile, je n'ai plus besoin de vous...

Lui demandant de s'expliquer, le jeune mage commença à reculer en voyant l'Ermite incanter et ses yeux devenir rouge sang, ses dents poussant... Méconnu ordonna au gnome de fermer la porte ,mais celui-ci refusa, paraissant vouloir aider le messager, l'ermite jura et empoigna un parchemin pendant que l'autre prenait la fuite, entendant un bruit il se retourna et s'aperçut que Méconnu avait disparu, pour réapparaitre juste derrière lui...

Lui attrapant la gorge il le mordit et lui instillant le poison, le vida de son mana... le messager s'écroula et perdit conscience.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
meconnu
comte
comte


Inscrit le: 23 Avr 2005
Messages: 8713
Thème: xm-jdr (984)
Localisation: with the nowhereman, in the nowhereland
écu: 109

MessagePosté le: 08 Mai 8:53    Sujet du message: Répondre en citant

Méconnu mit un certain temps à se rendre compte de son geste, il était surtout surpris par son calme et sa pleine lucidité, ne prenant que le temps nécessaire à enfermer le gnome et le messager, il revint vers le siège.

S'approchant du démon, il le trouva surpris et un peu hésitant, sans lui laisser le temps de parler, l'ermite lui annonça qu'il partirait dans la journée, la disparition du messager serait bientôt connue, les seuls choix étaient de refermer tous les passages sauf celui d'Iksem, le tavernier ne laisserait jamais un étranger s'introduire dans sa cave de toute façon.

Le démon le dévisagea longuement...
- Tu abandonnes notre projet donc ? tu laisse les mondes à ces pantins ?
- Non, tout se déroule comme je l'avais prévu. Tu n'a pas besoin d'en savoir plus.
- Alors j'ai échoué et tu me ressembles plus que je ne l'avais cru.
- Ce n'est pas vrai viellard. Je tu suis supérieur et ne ferait pas tes erreurs, mais pour cela il va falloir que je retourne sur Iksem, pour une petite recherche.
-Alors laisse moi te faire un cadeau...

A ces mots le Démon leva la main et enveloppa Méconnu d'une lumière rouge, celui-ci senti le mana de ce monde entrer en lui en flots et se mêler à celui d'Iksem qu'il gardait. les fleuves verts et rouges se mêlèrent en un long ruban ocre qui imprégna chaque cellule. L'ermite ne voyant pas de changement, senti alors son aura... elle ne faiblissait plus, se renforçait, il la sentait partout en lui.

Le Démon repris : "J'ai bien peur que vous deviez vous faire au vampirisme Seigneur car celui-ci s'est fait à vous"

Puis il disparu.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
meconnu
comte
comte


Inscrit le: 23 Avr 2005
Messages: 8713
Thème: xm-jdr (984)
Localisation: with the nowhereman, in the nowhereland
écu: 109

MessagePosté le: 08 Mai 8:59    Sujet du message: Répondre en citant

A son réveil, l'ermite se trouva tenaillé par la faim, saturant son esprit ce sentiment oppressant le rendait si faible. et rien de ce qu'il pu avaler ne le rassasia, il compris alors le sens de ce que le démon venait de faire, il devrait maintenant assumer les obligations de son état...

Heureusement le messager n'était pas encore mort... plusieurs jours durant il resta enchainé dans une geole de la tour, vampirisé régulièrement par Méconnu. Ce fut ensuite le tour du gnôme, mais celui-ci au lieu de mourir, se transforma à son tour, perdant par contre son esprit et son indépendance. Méconnu le libéra donc et s'en servit uniquement d'éclaireur, en chauve souris ou loup, il ne serait plus qu'un outil.

Puis il eu faim... et le seul choix qu'il avait était dans le dernier portail ouvert... Iksem.


Dernière édition par meconnu le 23 Nov 18:50; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
meconnu
comte
comte


Inscrit le: 23 Avr 2005
Messages: 8713
Thème: xm-jdr (984)
Localisation: with the nowhereman, in the nowhereland
écu: 109

MessagePosté le: 11 Mai 20:44    Sujet du message: Répondre en citant

Le tavernier avait fermé et rangeait un peu les dégâts de la dernière bagarre lorsque Meconnu passa la tête dans l'entrebâillement de la porte... Attila ronflait dans un coin, deux zhoms baignaient dans leur vomi juste devant l'entrée, mais personne ne pouvait le voir.

sans même lever la tête le tavernier s'adressa au nouveau venu
-Dis-moi... tu compte repartir bientôt ou je peut utiliser le tonneau ? Parce que stocker la tigabière demande de la place
-Aucun problème je ne repartirai pas.
-Je te connais... tu ne tiendra pas.
-Je préfère être ici et en vie que mort ailleurs tavernier.

Sur ces mots, l'Ermite sortit.

Sous la lune, il laissa ses pas le guider vers la montagne, après quelques heures, il vit au loin la lumière du barbeuk, se qui le réconforta, il ne pouvait appeler ce lieu sa maison, mais certains ici lui manquaient... Il durcissait son coeur pour ne pas les connaitre, ce sentiment restait diffus... mais il était là.

entendant des voix sur le chemin il se jeta au bord de la route, c'étaient deux béonides qui revenaient avec un centaure étendu sur des branches.

C'est alors que l'Odeur lui vint au visage, l'un des béonides était blessé et sur son bras s'écoulait un sang riche et épais, sentant sa saveur âcre dans ses narines, Méconnu eu tout juste le temps de jeter un sort de bouclier sur la pierre à laquelle il était adossé, se piégeant à l'intérieur.

Ce fut juste à ce moment que la faim le submergea... il sentait dans ses narines cette odeur chaude et rouge, l'imaginait sur sa langue, la désirait, il en voyait les arabesques autour de lui, sa voix qui chantait à ses oreilles le plaisir du sang sur ses lêvres, les yeux lui brulaient...

Rouge...

le bouclier ne résista pas au vampire, il eu tout juste la force de fuir quand chaque étincelle de mana dans son corps lui criait de foncer sur les deux chasseurs et de les saigner...

il lança une téléportation au hasard, trop pressé de fuir, il entendit juste derrière lui l'un des béonides crier de stupeur en le reconnaissant et l'appeler en vain.

Un temple humain, il se retrouvait à la porte d'un temple... Jamais garyth ne lui pardonnerait ce qu'il allait faire, même si les moines n'étaient pas ses serviteurs, ses pierres seraient à jamais souillées.

Poussant les deux battants de la porte, la haute silhouette s'engagea dans la travée menant au centre du temple, l'un des moines vint à sa rencontre, cependant, comme le béonide n'attaquait pas il l'interrogea :
"-Venez vous chercher quelque chose en ce lieu ? ou nous combattre pour Garyth ?
-Disons que je viens chercher une chose capable de réchauffer et de satisfaire un appétit particulier, et vous avez en votre coeur assez de ceci pour en partager.
-Serait-ce une conversion que vous envisagez ? Je vais vous mener au pêre abbé."

Il laissa le béonide patienter dans un bureau exigu dans une dépendance du temple. Quand l'abbé franchit la porte, ne vit qu'un haut fauteuil tourné, dos à la porte, vers le feu. Il referma celle-ci et s'approcha. Mais surgissant de derrière la porte, une ombre lui attrapa le cou et le plaqua contre la muraille, reconnaissant le visiteur il l'implora, croyant à une attaque de temple dissimulée, il s'interrogeait sur la façon dont Méconnu avait pu mentir au moine portier.

C'est alors que l'Ermite rejeta son capuchon, et que l'abbé vit les yeux rouges, et les crocs, "Garyth n'est pour rien dans ma visite, je n'ai pas menti" dit-il seulement, avant de briser d'une pression le cou du vieux moine, il se délecta du craquement autant que du sang qu'il s'apprêtait à puiser...

Ce fut seulement quand le dernier moine fut mort qu'il reprit la pleine possession de son esprit, il sortit en courant... maudissant celui qui lui avait fait de lui un monstre.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
meconnu
comte
comte


Inscrit le: 23 Avr 2005
Messages: 8713
Thème: xm-jdr (984)
Localisation: with the nowhereman, in the nowhereland
écu: 109

MessagePosté le: 20 Mai 16:58    Sujet du message: Répondre en citant

En quittant le temple, il reprit la route de la montagne, mais il vit bientôt sur le bord du chemin, à un croisement d'une route allant vers Pandora, trois béonides, effrayé, il chercha si il n'avait pas des traces de sang mal nettoyées ou autre, mais l'un des béonides, qu'il reconnut comme étant knessir lui dit...


Ici s'achève le texte, le parchemin déchiré, la suite ne peut être connue par ce biais, en retrouvant la suite, seulement pourra-t-on savoir la fin de cet épisode
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forumxm.com Index du Forum -> Histoires et récits divers Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com